13. La Civilisation des Îles (2ème partie)

Le suffrage universel, malgré ses imperfections, a tout de même représenté une avancée majeure dans notre histoire. Il a permis aux pays qui l’ont adopté de former des générations de citoyens souverains et responsables. Mais il a fait son temps, et surtout il n’a pas empêché l’émergence d’une caste politique clientéliste dont le seul objectif est de se faire réélire à tout prix. C’est la raison pour laquelle l’architecture politique de la Civilisation des Îles reposera sur le tirage au sort de ses représentants. Chaque cité comprise entre cinq cents et deux mille habitants sera administrée par un chapitre formé de délégués dont voici le nombre.

Lire la suite de « 13. La Civilisation des Îles (2ème partie) »

12. La Civilisation des Îles (1ère partie)

Imaginez un monde dépeuplé par un virus très contagieux qui provoquerait une azoospermie définitive et contre lequel seule une infime partie de l’humanité masculine serait naturellement immunisée. Au bout de ce long processus de dépopulation, il ne resterait plus qu’une dizaine de millions d’êtres humains à veiller sur les richesses de la planète et à prendre soin d’elle. Ils vivraient dispersés sur les îles et ils seraient libres de partir à l’aventure sur les continents mais ils n’auraient pas le droit d’y habiter de façon permanente. Les masses continentales et les grandes îles telles que la Grande-Bretagne ou le Groënland, seraient cédés pour toujours à la faune et à la flore qui se chargeraient lentement de recycler toute trace de notre présence passée.

Lire la suite de « 12. La Civilisation des Îles (1ère partie) »