La Province de Vendée

La semaine dernière, le collectif Décidons en Vendée dont je ne fais pas partie, proposait un premier choix qui était de rejoindre la région Nouvelle-Aquitaine. Je m’étais permis de prendre part au débat avec mon style, car premièrement, j’ai bien le droit de donner mon avis et deuxièmement, rien ne serait pire que d’accepter une région Pays-de-la-Loire amputée de sa partie bretonne. Du reste, voilà à quoi ça ressemblerait. La Vendée serait rattachée au trois autres départements par une étroite bande situé au niveau des Mauges. Autant dire que ça n’a pas d’allure.

Lire la suite de « La Province de Vendée »

La Vendée en Nouvelle-Aquitaine ? Pourquoi pas ?

On dit de La Vendée qu’elle est le seul département qui s’est transformé en province historique. Son acte fondateur, c’est la Révolution Française. Sans elle, ce territoire du Far West serait resté le Bois-pas-tout Bas-Poitou, et aujourd’hui peut-être porterait-il encore ce nom ridicule.

Lire la suite de « La Vendée en Nouvelle-Aquitaine ? Pourquoi pas ? »

Twitter, marigot de la pensée étriquée

Twitter, c’est comme la cigarette. Pour y renoncer définitivement, il faut s’y reprendre à plusieurs fois. Hier, j’ai fermé mon compte et j’espère bien que cette fois-ci, ce sera la bonne. Certes, Twitter apporte un surplus de visibilité. Mais le problème, c’est que je suis quelqu’un qui se laisse parfois gouverner par ses émotions. Je ne pouvais donc pas m’empêcher de répondre d’une manière pas toujours urbaine à des adversaires qui, évidemment ne partagaient pas ma vision du monde, ma Weltanschauung, comme disent les Allemands. Parfois, je l’avoue, je me transformais en troll le temps d’une pique assassine avant de regretter mon comportement, de jurer qu’on ne m’y reprendrait pas… pour recommencer trois jours plus tard. Twitter, c’est une drogue qui dissout la raison, un marigot de haines recuites.

Lire la suite de « Twitter, marigot de la pensée étriquée »

Nous sommes tous des Nauruans

Avez-vous déjà entendu parler de l’île de Nauru. Ce tout petit pays qui compte à peine dix mille habitants, a obtenu son indépendance en 1968. C’est la plus petite république du monde. Très isolé, ce territoire de 21 km² (un peu plus petit que L’Île-d’Yeu!) est situé à quarante-deux kilomètres au sud de l’équateur. Dans les années 70-80, figurez-vous que c’était le deuxième pays le plus riche du monde rapporté au nombre d’habitants.

Lire la suite de « Nous sommes tous des Nauruans »