14. La Bible et le singulier destin du peuple juif

Cette année, pour Noël, j’ai eu envie de m’offrir un cadeau atemporel. Mon choix s’est porté sur une Bible d’étude absolument magnifique éditée par la Maison de la Bible. C’est un des plus beaux livres qu’il m’ait jamais été donné de posséder.

Lire la suite de « 14. La Bible et le singulier destin du peuple juif »

13. La Civilisation des Îles (2ème partie)

Le suffrage universel, malgré ses imperfections, a tout de même représenté une avancée majeure dans notre histoire. Il a permis aux pays qui l’ont adopté de former des générations de citoyens souverains et responsables. Mais il a fait son temps, et surtout il n’a pas empêché l’émergence d’une caste politique clientéliste dont le seul objectif est de se faire réélire à tout prix. C’est la raison pour laquelle l’architecture politique de la Civilisation des Îles reposera sur le tirage au sort de ses représentants. Chaque cité comprise entre cinq cents et deux mille habitants sera administrée par un chapitre formé de délégués dont voici le nombre.

Lire la suite de « 13. La Civilisation des Îles (2ème partie) »

12. La Civilisation des Îles (1ère partie)

Imaginez un monde dépeuplé par un virus très contagieux qui provoquerait une azoospermie définitive et contre lequel seule une infime partie de l’humanité masculine serait naturellement immunisée. Au bout de ce long processus de dépopulation, il ne resterait plus qu’une dizaine de millions d’êtres humains à veiller sur les richesses de la planète et à prendre soin d’elle. Ils vivraient dispersés sur les îles et ils seraient libres de partir à l’aventure sur les continents mais ils n’auraient pas le droit d’y habiter de façon permanente. Les masses continentales et les grandes îles telles que la Grande-Bretagne ou le Groënland, seraient cédés pour toujours à la faune et à la flore qui se chargeraient lentement de recycler toute trace de notre présence passée.

Lire la suite de « 12. La Civilisation des Îles (1ère partie) »

11. Une vie entière à marcher

J’ai un souvenir très net de l’instant où j’ai pris conscience que j’existais. Cela s’est passé le jour où j’ai franchi pour la première fois, la porte de l’école. C’était le 15 septembre 1975. Je n’avais pas encore trois ans et je me demandais ce que je faisais dans cette cour avec tous ces enfants. Je me souviens d’avoir pleuré. Mais ce qui m’a le plus marqué et qui reste encore aujourd’hui gravé dans ma mémoire, c’est cette brusque impression de réveil.

Lire la suite de « 11. Une vie entière à marcher »

9. Lucy

Texte prémonitoire écrit en Avril 2019

L’objectif du gouvernement chinois était clair: Abandonner la Terre et transférer un maximum de citoyens vers les nouvelles colonies martiennes. Toute la nation s’était lancée à corps perdu dans la production de vaisseaux de transport en grande série, exploitant à outrance les ressources que le berceau de l’humanité pouvait encore leur offrir. Les vaisseaux étaient assemblés en orbite basse au prix d’un effroyable sacrifice humain. Celles et ceux sélectionnés pour l’évacuation étaient acheminés par ascenceur au-delà de la ligne de Kármán, dans l’espace interplanétaire.

Lire la suite de « 9. Lucy »

8. L’Univers est un jardin

Je vais maintenant vous parler de l’un de mes nombreux centres d’intérêt, en l’ocurrence le jardinage. Cela fait plusieurs années que dans mon petit village du centre-nord de l’Allemagne, je prends soin d’un jardin potager, biologique cela va sans dire. Je cultive des salades, des tomates, des potirons, des carottes, des courgettes, des concombres et même des poivrons !

Lire la suite de « 8. L’Univers est un jardin »

7. L’Occident et la mort

Dans nos sociétés occidentales, toutes les morts ne se valent pas. Il y en a qui nous laissent indifférents et d’autres qui constituent un vrai traumatisme. Si vous êtes un soldat, l’idéal est de mourir au combat. Vous êtes assuré, l’espace d’une journée, d’avoir votre nom et votre photo tout en haut de la page Google News, accompagné d’un communiqué du ministère de la défense où il sera précisé que vous étiez un homme sans défaut. Vous serez décoré mais la médaille restera ici-bas, agrafée sur le drapeau qui recouvrira votre cercueil.

Lire la suite de « 7. L’Occident et la mort »

6. Regain (Jean Giono)

À présent, j’ai envie de vous parler d’espoir et de vous présenter Regain, un livre de Jean Giono qui m’a profondément marqué. C’est un court roman dont l’action se situe à Aubignane, un village fictif de haute-Provence au bord de l’abandon. Après le départ de Gaubert et de la Mamèche, il ne reste plus qu’un seul habitant, Panturle. Ce dernier se retrouve prisonnier de sa solitude. Entouré d’une nature âpre et sauvage et n’ayant plus de contact avec autrui, il passe ses journées à chasser et il se dépouille peu à peu de son humanité.

Lire la suite de « 6. Regain (Jean Giono) »

5. Le grand silence

Il y a près de dix ans, je me souviens avoir visionné un documentaire très intéressant sur les moines de la Grande Chartreuse. Réalisé par Philipp Gröning, un Allemand, Le grand silence nous transporte dans un lieu de réclusion volontaire, où le quotidien est rythmé par la contemplation.

Lire la suite de « 5. Le grand silence »