Joyeux Noël, Frohe Weihnachten, Merry Christmas, Vrolijk Kerstfeest, Ĝojan Kristnaskon…

Chères lectrices, chers lecteurs,

En cette veille du 25 décembre qui célèbre la naissance de Jésus-Christ (pour les chrétien·ne·s), laissez-moi vous souhaiter dans un patchwork de langues, un joyeux Noël! Quelle que soit votre tradition religieuse (si tant est que vous en ayez une), puisse cette fête être synonyme de paix et d’espérance pour vous et vos proches. Continuer à lire … « Joyeux Noël, Frohe Weihnachten, Merry Christmas, Vrolijk Kerstfeest, Ĝojan Kristnaskon… »

Qui a écrit la toute première ligne de code?

Et si la toute première ligne de code s’était exécutée toute seule? Et si cette ligne était à l’origine du Big Bang?

Le premier langage que j’ai appris, le français, est un langage humain et c’est bien normal puisque j’appartiens à cette espèce. Ce n’est que très tardivement que j’ai découvert les langages de programmation (à l’approche de la quarantaine…). Continuer à lire … « Qui a écrit la toute première ligne de code? »

Bilan de l’année écoulée et projets pour 2017

Bonjour,

Cette année 2016 était placée sous la protection du grand Python digital puisque je me suis jeté à corps perdu dans l’apprentissage de ce langage de programmation. Au final, j’ai pris beaucoup de plaisir à coder. Je me suis bien amusé avec l’interface graphique Tkinter. J’ai également suivi le MOOC Python – Des fondamentaux à l’utilisation du langage et j’ai obtenu l’attestation. Du coup, j’ai fait des infidélités à mon premier langage puisque j’ai embrayé sur un MOOC consacré au langage C. J’ai également obtenu une attestation.

Continuer à lire … « Bilan de l’année écoulée et projets pour 2017 »

La dictature parfaite

Je vous laisse méditer sur cette citation extraite du Meilleur des mondes :

« La dictature parfaite serait une dictature qui aurait les apparences de la démocratie, une prison sans murs dont les prisonniers ne songeraient pas à s’évader. Un système d’esclavage où, grâce à la consommation et au divertissement, les esclaves auraient l’amour de leur servitude … »
Aldous Huxley, Le Meilleur Des Mondes