Coder un indicateur de charge de batterie en Python

Bonjour,

L’objectif de ce billet est de coder en langage Python, un indicateur de charge pour les batteries d’ordinateurs portables. Pour ce faire, nous avons besoin de dix icônes qui correspondent chacune à un degré de charge ou de décharge. Le programme détecte également si l’ordinateur portable est branché sur le secteur.

Le code

Le voici. Il n’est pas très compliqué. On peut le découper en trois parties. Tout d’abord, dans la méthode __init__, on trouve un dicitionnaire dont les clés sont des tuples contenant deux éléments:

  • l’état de charge ( ordinateur branché sur le secteur ou bien en décharge),
  • le pourcentage de charge encore disponible.

Les valeurs, quant à elles, correspondent aux icônes.

Il est nécessaire de créer une boucle infinie (while True) pour que l’icône se mette à jour automatiquement. subprocess.Popen lance la commande acpi. Les informations sont traitées. On obtient un tuple qui correspond à l’une des clés du dictionnaire et qui nous permet de récupérer l’icône. On met à jour l’image du widget Label ainsi que le pourcentage de charge de la batterie et le tour est joué!

Labortablo-2.0, interface graphique de bureau codée en Python

Bonjour,

Aujourd’hui, je vais vous présenter un programme que j’ai codé en Python. Je l’ai baptisé Labortablo, ce qui signifie Bureau en espéranto. Il s’agit d’un menu de catégories ouvrant des sous-menus d’applications. Il est couplé avec un fond d’écran qui est en fait, un gros bouton tkinter dont la taille correspond exactement à celle de l’écran. Un clic droit sur ce fond d’écran ferme les menus qui sont ouverts. Tout ceci repose sur une base Ubuntu Server 22.04 couplée avec le gestionnaire de fenêtres Openbox. Voici à quoi cela ressemble. Le menu des catégories est déployé, tout comme le sous-menu des applications appartenant à la catégorie Accessoires. Le fond d’écran recouvre celui d’Openbox. Le menu des catégories s’ouvre en cliquant sur le bouton Menu en bas à gauche.

Lire la suite de « Labortablo-2.0, interface graphique de bureau codée en Python »

Un calendrier-agenda codé en Python (2ème partie)

Bonjour,

Plusieurs semaines de tergiversations m’ont conduit à modifier complètement le calendrier-agenda que je vous avais présenté dans l’article précédent. Le résultat est à la hauteur de mes attentes (ou plutôt de mes capacités… ). Jugez par vous-même. Après avoir téléchargé et décompressé l’archive zip de mon programme, voici ce que ce dernier contient :

Lire la suite de « Un calendrier-agenda codé en Python (2ème partie) »

Un calendrier-agenda codé en Python (1ère partie)

Bonjour à toutes et à tous,

Aujourd’hui, j’ai envie de vous présenter un programme que j’ai codé en Python, avec l’aide de la bibliothèque Tkinter. Il s’agit d’un calendrier mensuel dont chaque jour correspond à un bouton. Si vous cliquez sur l’un d’entre eux, vous ouvrez une page d’agenda qui correspond bien évidemment à la date sélectionnée.

Lire la suite de « Un calendrier-agenda codé en Python (1ère partie) »

Linux, c’est aussi pour les seniors

Image illustrant l’article : Sergei Tokmakov Terms.Law de Pixabay

J’ai passé plusieurs semaines de vacances chez mes parents, lesquels ont profité de ma présence pour me prier de bien vouloir ausculter leur ordinateur. Celui-ci était, selon leurs dires, frappé d’une lenteur anormale. Je l’ai mis sous tension et j’ai rapidement constaté que leur machine équipée du système d’exploitation Windows 8 était en effet bien poussive.

Lire la suite de « Linux, c’est aussi pour les seniors »

Choisir une distribution Linux

SOMMAIRE

  1. Pour les débutants
  2. Pour les utilisateurs confirmés
  3. Pour les utilisateurs expérimentés

Linux est une famille de distributions dont le code-source est placé sous licence libre. Cela signifie que tout un chacun peut le modifier comme bon lui semble. Linux compte des centaines de distributions différentes. Pour s’en convaincre, il suffit d’aller faire un tour sur le site distrowatch qui les recensent toutes dans un classement. À ce jour, on en compte 276! Mais le noyau dur est constitué d’une petite vingtaine seulement. Les autres ne sont que des projets plus ou moins farfelus ou confidentiels qui sont la conséquence de la liberté octroyée par la licence.

Lire la suite de « Choisir une distribution Linux »