L’Union d’Armorique, fédération de trois nouvelles régions

Bonjour,

Posons le problème. Nous avons deux régions qui sont la Bretagne et les Pays de la Loire. La première est très attachée à son authenticité et ses habitants souhaitent majoritairement y intégrer la Loire-Atlantique. La deuxième qui est l’Hinterland de la première, est constituée d’un patchwork de trois ensembles :

  • La Loire-Atlantique,
  • la Vendée,
  • le Maine-Anjou (maine-et-Loire, Mayenne et Sarthe) qui peine à s’affirmer face à ses voisins au caractère bien trempé et, disons les choses, chamailleurs.

D’aucuns voudraient créer une région Grand-Ouest en s’imaginant qu’avec ce nom d’une banalité affligeante, ses habitants allaient adhérer au projet. Il me semble vous avoir déjà expliqué dans un article précédent que le nom est très important dans la construction d’une identité culturelle, qu’elle soit régionale ou départementale. Si la Vendée s’était appelée les Deux-Lays, comme c’était initialement prévu, elle n’aurait pas connu le même destin. Le « Grantoueste » n’aura pas plus d’identité que les Pays de la Loire. Pourtant, et c’est là tout le paradoxe, on ne peut pas nier qu’il existe un lien fort entre les deux régions. Ces neuf départements regardent tous dans la même direction, vers l’ouest en l’occurrence… Et c’est ce qui fait leur force. Mais aucun Breton sain de corps et d’esprit n’acceptera que sa région soit noyée dans un « Grantoueste » qui mettrait fin à son identité. C’est ce qui se passe dans la région Grand Est que l’Alsace va quitter, faute de pouvoir y affirmer sa specificité socio-culturelle franchement germanique.

Pourquoi alors ne pas opter pour un système politique et administratif original dans lequel tout le monde s’y retrouverait? Pourquoi ne pas créer une Union d’Armorique ou une Union d’Armor qui comprendrait trois nouvelles régions administratives la Région Bretagne à cinq départements, la région Vendée (dans ses frontières départementales actuelles) et une nouvelle région englobant le Maine-et-Loire, la Mayenne et la Sarthe qui pourrait s’appeler La Région Loire ?

Les trois régions auraient beaucoup plus de prérogatives que l’Union. Celle-ci se contenterait de soutenir ou développer des projets présentant un intérêt commun aux trois régions, c’est-à-dire des initiatives « suprarégionales ». Les départements, en tant qu’entités culturelles et historiques pourraient continuer d’exister mais ils n’auraient plus aucune existence administrative.

Il me semble également que ce serait une bonne idée de désigner Angers comme capitale de l’Union d’Armorique, car cela permettrait de renforcer la future région Loire un peu plus discrète que les deux autres. Désigner Nantes comme capitale provinciale risque de renforcer la traditionnelle rivalité avec Rennes. Il ne me semble même pas opportun que Nantes devienne la capitale de la région Bretagne. Tout ceci est une question d’équilibre.

D’aucuns vont me faire la remarque que la région Vendée sera bien plus petite que la Bretagne. Oui, et alors? Il est où le problème? C’est aussi le cas en Allemagne. La Bavière est bien plus étendue que la Sarre ou le Land de Bremen. Il me semble que mon plan est équilibré et respectueux des identités locales. On pourrait enfin sortir de ce status quo qui s’éternise, sans que personne ne se sente lésé ou mis de côté. Les régions seraient encouragées à affirmer leur identité, tandis que l’Union d’Armorique, en offrant une ouverture sur le monde, serait un contrepoids au nationalisme et à l’esprit de clocher qui malheureusement se portent bien.

J’attends vos suggestions.

Benoît

4 commentaires sur « L’Union d’Armorique, fédération de trois nouvelles régions »

    1. Bonjour.
      Prospective intéressante pour réorganiser l’Ouest de la France. Les éléments que j’apprécie particulièrement :
      – le fait que les 2 régions actuelles continuent de vivre ensemble à travers votre fédération. Les territoires comme Angers / Nantes / Vendée sont selon moi aujourd’hui difficilement séparables complètement
      – Armorique pourrait convenir pour représenter les 9 départements actuels.
      – les différences de taille ne devraient pas être un problème.
      Mes points de vigilance :
      – garder un niveau de compétence pour la fédération pour ne pas être une coquille vide
      – quid de la représentation de l’Etat au sein de cette réorganisation (police, justice, rectorat…)
      – quid des territoires limitrophes comme une partie des deux sevres (Mauleon…) Vienne (Loudin…) et Indre et Loire (Bourgueil…) qui regardent vers l’Ouest ou le Nord
      Mes propositions :
      – pour rester sur des noms territoires historiques comme la Bretagne, pourquoi ne pas partir sur 4 régions : Bretagne, Vendée, Maine (fusion 53 et 72) et Anjou. Cette dernière pourrait reprendre en partie son territoire historique avec Craon, Château Gonthier et la Flèche. De plus, ces 2 régions auraient chacune leur capitale.

      Mais quelle part de la population serait vraiment intéressée par ces questions d’organisation territoriale pour réfléchir et construire cette province d’armorique ?

      Aimé par 2 personnes

      1. Bonjour Guillaume,

        Merci pour votre long commentaire.

        Oui, je pense vraiment que les deux régions actuelles ont tout intérêt à continuer de vivre ensemble. Mais pour cela, il faut définir un cadre qui puisse satisfaire tout le monde et surtout, il ne faut pas tomber dans le piège d’un « Grand Ouest » dont personne ne veut. L’Est de la France a choisi cette option administrative et sans âme. Elle n’a aucune chance de former un bloc cohérent. Elle va disparaitre sous les coups de boutoir de l’Alsace et de la Lorraine.

        L’Armorique est une réalité historique et géographique. À mon avis, le nom est tout à fait pertinent. On peut éventuellement adopter le nom d’Armor. Mais je préfère Armorique.

        Pour ce qui est du niveau de compétences de l’Armorique, celui-ci doit être défini pour qu’en effet, la province tienne un vrai rôle. Tel que je vois les choses, les régions seraient en charge de préserver ou renforcer les identités locales, tandis que la Province (ou Fédération) serait plus tournée vers l’international.

        En ce qui concerne la représentation de l’état, je suis pour une grande autonomie accordée à l’Armorique et aux régions qui la composent : donc corps de police provincial, pas régional. Sur ce point, je suis peut-être influencé par mon pays de résidence, l’Allemagne.

        Pour les territoires limitrophes, vous le dites vous-même, ils sont limitrophes, donc à la frontière, laquelle est toujours culturellement mouvante. Malheureusement, certains territoires périphériques se sentiront peut-être exclus mais il faut tracer une limite claire si on ne veut pas tomber dans le travers du Grand Est qui, il faut bien le dire, n’a pas d’allure.

        Quatre régions seraient peut-être une bonne idée en effet, je n’y avais pas pensé. Votre proposition est pertinente. Ce qui est important en tout cas, c’est de supprimer l’échelon administratif départemental. Mais cela n’empêchera pas la survie cuturelle des départements bretons par exemple. Très important aussi : il faut qu’Angers devienne la capitale de l’Armorique, surtout pas Nantes ou Rennes, pour une question d’équilibre. Cela dynamisera l’Anjou et le Maine qui ont peut-être une identité cuturelle plus discrète que ses voisins.

        Quelle part de la population serait intéressée? Je n’en sais rien à vrai dire. Mais je m’efforce de faire connaître mon plan. Dernier point, pour ce qui est du drapeau de l’Armorique, il serait intéressant qu’il soit créé par des scolaires.

        Au plaisir de vous relire,

        Benoît

        J’aime

      2. Je vois que vous êtes très impliqué, alors que personnellement je reste « en surface ». J’avoue que ce n’est pas une de mes préoccupation du moment… quoique le sujet soit fort intéressant.
        Bonne journée à vous.
        Max-Louis

        J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s