12,90 € suffisent pour ressusciter un ordinateur en phase terminale d’obsolescence

J’ai envie de vous conter une aventure qui m’est arrivée il y a presque trois ans et qui m’a fait prendre conscience de l’absurdité de notre système économique.

Il se trouve que ma compagne possède un Mac millésime 2010, donc une vénérable machine équipée jusqu’en Décembre 2017 du système d’exploitation 10.6 Snow Leopard. Or, cette version était obsolète. Nous nous en sommes rendus compte plusieurs mois auparavant, lorsque nous avons voulu mettre à jour le navigateur Safari. C’était tout bonnement impossible. J’ai donc essayé avec Chromium, Firefox, Opéra, Vivaldi, Midori, et d’autres navigateurs un peu plus exotiques. Rien à faire! J’avais beau me décarcasser, j’en arrivais toujours au même résultat:

“Vous ne pouvez pas mettre à jour votre navigateur avec cette version périmée. Veuillez chauffer votre carte de crédit et vous adresser à l’Apple Store le plus proche de votre domicile.”

L’obsolescence s’étendait comme une gangrène gazeuse… Ma compagne qui n’avait plus accès à sa messagerie gmail et qui ne pouvait plus faire de videochat commençait déjà à m’énerver à me dire que ce serait une bonne idée d’acheter un nouveau nordinateur, ce a quoi je lui rétorquai qu’il était hors de question que je capitulasse devant un produit de la marque Apple, dussé-je y laisser ma peau! J’allais remettre ce nordinateur debout sur ses bits!

Sauf que l’opération s’est avérée plus compliquée que prévu. Il n’y a pas de BIOS sur un Apple Mac. Une vieille légende prétend qu’il existe un EFI mais que l’accès à ce dernier est réservé à la crème de la crème des ingénieurs en informatique.

« Touche pas à ça, p’tit con! »

Pithiviers (7ème compagnie)

Il m’était impossible de démarrer sur une clé USB. Je parvenais simplement à booter sur le DVD d’installation de Snow Leopard 10.6 en maintenant pressée la touche “C” au démarrage. Mais bien évidemment, je ne voulais pas réinstaller un système d’exploitation obsolète. Il n’empêche que ce boot m’a donné une idée qui m’a permis de venir à bout du problème. Puisqu’il n’était pas possible de démarrer sur une clé USB, pourquoi ne pas tout simplement booter sur un DVD d’installation linux? Aussitôt dit, aussitôt fait! J’ai acheté une revue à 12,90 € intitulée Linux Welt (Le monde de Linux) et contenant un DVD Multiboot de huit système d’exploitations Linux.

Juste avant de lancer le DVD dans le lecteur, je me suis fait une dernière frayeur en constatant que les distributions proposées étaient seulement en 64-bits. Mais à mon grand soulagement, j’ai vu apparaître la page d’accueil du DVD Multiboot et à cet instant, j’ai compris que c’était gagné. Après un backup, l’installation a été un jeu d’enfant. Je n’ai même pas eu de problème pour configurer le clavier puisqu’il y a une option “agencement de clavier Macintosh”! J’ai jeté mon dévolu sur Linux Mint car je trouve qu’il s’agit d’une distribution raffinée, un peu plus “girly” que Debian par exemple. 

En conclusion, depuis presque trois ans, ma compagne utilise un petit ordinateur trop chou, qui marche du feu de Dieu et qui a coûté la bagatelle de 12,90 €! Quant à moi, je dis à tous ceux qui possèdent un Apple Mac frappé d’obsolitude, ne le jetez surtout pas! C’est un jeu d’enfant de le ressusciter! La seule fonction que je n’ai jamais réussi à récupérer, est le redémarrage, mais ce n’est pas très gênant.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s