Qui a écrit la toute première ligne de code?

Et si la toute première ligne de code s’était exécutée toute seule? Et si cette ligne était à l’origine du Big Bang?

Le premier langage que j’ai appris, le français, est un langage humain, et c’est bien normal puisque j’appartiens à cette espèce. Ce n’est que très tardivement, à l’approche de la quarantaine, que j’ai découvert les langages de programmation.

J’ai alors constaté qu’il existait des langages de bas niveau et de haut niveau. Et curieusement, haut niveau ne veut pas dire « réservé aux cracks de la ligne de code », bien au contraire! Un langage de haut niveau signifie que sa syntaxe est proche des langages humains et par conséquent, il est plus facile à apprendre. C’est le cas par exemple du langage Python. « Bonjour » se dit:

print('Bonjour')

Je vous renvoie à cette page Wikipédia pour découvrir comment on dit « Hello World » dans des langages de programmation qualifiés de bas niveau.

C’est le langage C qui a engendré Python. Ce langage, né dans les années 70, est un langage de bas niveau, c’est-à dire plus proche du langage machine. Au-dessous, on trouve l’assembleur. C’est le dernier langage avant d’arriver à l’antre de la bête binaire, gardienne bicéphale du langage machine, le seul qu’un ordinateur est en mesure de comprendre, c’est-à dire une suite de 0 et de 1. Voilà comment on dit Bonjour! en langage machine:

0100001001101111011011100110101001101111011101010111001000100001

Vous pouvez faire l’essai avec un convertisseur et constatez par vous-même que ce que j’écris est vrai.

C’est illisible et absolument indigeste pour nous les humains, et c’est bien la raison pour laquelle on a inventé les langages de programmation, tout simplement pour servir d’interface entre nous et les ordinateurs.

On connait le géniteur du langage Python. Il s’agit du Néerlandais Guido van Rossum, on connait ceux qui sont à l’origine du langage C : les compères Dennis Ritchie et Ken Thompson. Avec un minimum de recherche, on arrive à trouver le nom de celui qui est le père du premier langage assembleur, un dénommé Nathaniel Rochester… Mais qui a rédigé la première ligne de code en langage binaire? Qui est-il, ce mystérieux programmeur à l’origine de l’informatique? D’ailleurs, a-t-il jamais existé?

Peut-on concevoir que cette ligne se soit exécutée toute seule et qu’elle soit non pas à l’origine de l’informatique mais carrément à l’origine du Big Bang? Avant cette explosion primordiale, il y avait le Néant. C’est du moins ce que l’on suppose compte tenu du fait que nos lois de la physique nous empêchent de remonter au-delà du Big Bang. c’était le règne du zéro, le seul nombre à la fois réel, positif, négatif et imaginaire pur (source wikipédia), un nombre aux propriétés surnaturelles.

Or, il faut savoir que zéro élevé à la puissance zéro est égal non pas à la tête à Toto mais à 1

00 = 1

Ça veut dire quoi? Ça veut tout simplement dire que du néant, a jailli la matière.

Faites l’essai avec une calculatrice et vous constaterez que là encore, ce que je dis est vrai. C’est d’ailleurs le cas pour n’importe quel nombre élevé à la puissance 0. Par exemple, 20 = 1150 = 1. Petite démonstration:

24 = 23 x 2
23 = 22 x 2
22 = 21 x 2
21 = 20 x 2
20 = 1

À partir de là, on peut hardiment supposer que le Big Bang n’est rien d’autre que le zéro primordial élevé à sa propre puissance. Notre univers existe parce qu’il n’avait pas le choix. Par la force du zéro (le néant), il ne pouvait que donner naissance au 1 (la matière). Les implications de cette théorie sont terribles! Il n’est pas exclu que notre univers ait pu se passer de Dieu pour voir le jour. Cela ne signifie pas que Dieu n’existe pas mais cela signifie que ce dernier n’est peut-être pas à l’origine de la naissance de l’Univers. Ce n’est pas sa création et il n’a aucune emprise sur cette dernière.

Après que le zéro eut engendré le 1, les deux se sont accouplés pour donner naissance au 2 (c’est-à dire 10 en langage binaire). Puis le 3 a vu le jour suivi du 4, etc… Tout s’est enchaîné dans une inflation cosmique fulgurante.

Vous savez pourquoi je vous parle de ça? Parce que pas plus tard qu’hier, je suis tombé sur un livre que j’avais lu il y a quelques années. Il s’intitule Avant le Big Bang et ses auteurs sont les célèbres frères Bogdanoff. Il y avait justement tout un passage sur ce 00 = 1 et ça m’avait quelque peu interpellé. D’aucuns pensent que ces deux gugusses ne sont que des bonimenteurs de foire et malheureusement je ne peux pas les contredire car je n’ai pas un bagage astrophysique suffisant pour démêler le vrai du faux dans cette histoire. Tout ce que je peux dire, c’est que malgré leurs supposées approximations scientifiques, ce sont des vulgarisateurs hors pair et je trouve que c’est une qualité qui n’est pas donnée à tout le monde. Ma sympathie envers ces deux personnages tient également au fait que je me souviens avec nostalgie de Temps X, émission qui a marqué mon enfance.

La création du monde reste un insondable mystère mais il n’est pas interdit de penser qu’elle est le fruit du tout premier programme informatique jamais exécuté (00 = 1), celui qui a également donné naissance au langage binaire.

Source de l’image illustrant l’article

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s