Framakey, l’application des nomades

Bonjour,

Je n’en finis pas de découvrir les services de Framasoft et aujourd’hui, je voudrais vous présenter  Framakey, une application qui s’adresse aux nomades.

Framakey

Framakey est un service qui va vous faire goûter aux joies du nomadisme informatique. Rassurez-vous, vous n’allez pas être obligé de vous acheter une roulotte et de parcourir des chemins défoncés en écoutant du Gipsy King. Vous aurez juste besoin de faire l’acquisition d’une clé USB d’au moins 16 GO. Pour le téléchargement, c’est là que ça se passe.

Framakey vous offre la possibilité d’installer sur votre clé USB :

  • le système d’exploitation Linux Mint
  • le pack de logiciels portables Framakey destiné à nos amis de la tribu Windows.
  • Des contenus et des ressources libres.

Alors, vous allez me dire : « Mais Ordinosor, ce que tu nous présentes, c’est simplement une clé live bootable qui permet de découvrir Linux Mint et, le cas échéant, d’installer cette distribution en lieu et place (ou bien à côté) d’un système d’exploitation déjà présent sur le disque dur de ton ordinateur. Rien de bien nouveau, mon pauvre ami! »

Eh bien détrompez-vous! Framakey installe sur votre clé USB un système d’exploitation qui, contrairement à une vulgaire clé live, vous permet d’enregistrer  et de conserver des documents, de télécharger de nouvelles applications, d’en supprimer d’autres sans que vous ayez besoin d’installer Linux Mint sur votre disque dur. On appelle cela la persistance de données. Votre clé est persistante, c’est-à dire que si vous la démontez, le document .odt que vous venez de créer, ne vas pas disparaître. Il restera sur la clé et la prochaine fois que vous allez booter dessus, vous retrouverez votre document.

Ça veut dire quoi? Ça veut dire que vous avez entre les mains, un minuscule ordinateur que vous pouvez ranger dans la poche de votre blue-jean (comme on disait dans le temps) et que vous pouvez activer où bon vous semble, chez vos parents, chez vos amis, pour peu que vous ayez un ordinateur à portée de main.

Personnellement, j’ai fait l’installation sur une clé de 31 GB. Voici la procédure détaillée ici :

  • Télécharger Framakey Mint
  • Dézipper. Vous allez vous retrouver avec une image intitulée image_live_travail.img (Au passage, je trouve que le nom n’est pas très explicite).
  • Si vous avez bu, arrêtez-vous là et allez vous coucher. Si vous êtes à jeûn, ouvrez un terminal et utilisez la commande dd pour copier l’image sur votre clé USB d’au moins 16 GO préalablement démontée :

sudo dd bs=4M if=/home/ordinosor/image_live_travail.img of=/dev/sdc status=progress && sync

  • Achtung! Aidez-vous de l’application disks pour repérer l’emplacement de votre clé. Dans mon cas, c’est /dev/sdc. Une simple erreur de lettre peut avoir des conséquences abominables. C’est la raison pour laquelle je vous conseille d’avoir les idées claires! Je rappelle que if signifie input file (origine) et que of signifie output file (destination).

disks

  • L’opération prend un petit peu de temps et c’est bien normal. Je vous rappelle qu’il y a 16 GB à copier. C’est pas une paille!
  • Lorsque votre clé USB est prête, allez dans le BIOS de l’ordinateur que vous utilisez et modifiez l’ordre de boot.
  • Continuer la procédure de démarrage et normalement vous allez voir apparaître cette page d’accueil.

IMG_20170909_105116

Alors, j’ai pris le temps de tester Framakey. Maintenant, je suis tout à fait satisfait du résultat mais il y a eu tout de même quelques péripéties qui me font dire que le procédé n’est peut-être pas à 100% « user-friendly ».

Ce qui tient la route :

  • Le démarrage est certes lent  mais on arrive sans encombres sur le bureau
  • Aucun souci pour ouvrir le gestionnaire de fichiers.
  • La persistance de données fonctionne, rien à redire. J’ai créé un fichier et un dossier. J’ai téléchargé des photos. Après un reboot, j’ai tout retrouvé.
  • Pas de problème non plus pour ouvrir LibreOffice et travailler avec ce logiciel malgré quelques lenteurs.

Ce qui fut une vraie galère :

  • Internet… Je voulais terminer de rédiger cet article en utilisant le Firefox de ma clé persistante, pour faire le kéké numérique… Je n’ai jamais réussi. Les pages mettaient des plombes à charger et si j’avais voulu aller au bout de mon projet, les secours m’auraient retrouvé recroquevillé sur ma chaise à l’état de squelette. J’ai désinstallé Firefox et installé Midori. Même punition. J’ai installé Chromium et là, miracle, ça fonctionne très bien. Évidemment, c’est un peu plus lent mais c’est tout à fait raisonnable. Ouf! Je me voyais déjà terminer cet article sur un constat d’échec!

C’est donc en utilisant le Chromium de ma clé persistante que je rédige ces dernières lignes et que je vous souhaite un excellent week-end.

Mince alors! Ma sacoche est trop grande maintenant!

IMG_20170909_095544
Mince alors! Ma sacoche est trop grande maintenant!

Addendum du 10/09/2017 : J’ai voulu tester la clé également sur mon vieil ordinateur portable et sur mon netbook mais j’ai réalisé que ça ne fonctionne pas avec les processeurs 32 bit. Voici le message qui s’affiche :
« This kernel requires an X86-64 CPU but only detected an i686 CPU. Unable to boot. Please use a kernel appropriate for your CPU »

Addendum du 11/09/2017 : Après plusieurs heures d’utilisation, je suis quelque peu déçu par le fait que l’ouverture du navigateur provoque de manière aléatoire, une lenteur qui finit par geler tout le système. J’ai fait deux réinstallations qui n’ont pas réglé le problème. Est-ce que ça vient de la clé USB elle-même? C’est tout à fait possible. Toujours est-il que je vais essayer de créer moi-même une clé USB persistante à l’aide d’une deuxième clé sur laquelle je vais installer Lubuntu. Je vous raconterai tout ça dans un nouvel article qui paraîtra mercredi 13 Septembre!

Auteur : Ordinosor

Bienvenue sur Miamondo, mon blog personnel. "Mia mondo", c'est de l'espéranto et ça signifie "Mon monde" en français. Je m'appelle Benoît alias Ordinosor, Français expatrié en Allemagne. Mes centres d'intérêt sont les distributions GNU/Linux, le langage de programmation Python, la science-fiction et l'espéranto.

7 réflexions sur « Framakey, l’application des nomades »

  1. Salut,

    Pour le nomadisme, une clé chiffrée serait préférable — en cas de perte ou de vol.
    Mais ça doit être compliqué à en mettre œuvre.

    Malgré ça, je teste dès que possible. Merci 😉

    J'aime

    1. Salut,
      Oui, c’est vrai que ce serait mieux. On perd plus facilement une clé USB qu’un ordinateur portable. 😉 Je voulais tester également sur mon ordinateur portable et sur mon netbook mais je viens de me rendre compte que ça ne fonctionne pas avec les processeurs 32 bit. Voici le message qui s’affiche :
      « This kernel requires an X86-64 CPU but only detected an i686 CPU. Unable to boot. Please use a kernel appropriate for your CPU »
      Dommage.
      Bon dimanche.
      Benoît

      J'aime

    1. Bonjour,

      De rien… Ça fonctionne relativement bien. L’utilisation d’Internet n’est toutefois pas optimale. Je préconise de remplacer Firefox par Chromium qui tourne beaucoup mieux.
      Bon dimanche et bonne lecture, lecturesdudimanche! 😉

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s