Shutter (des screenshots à gogo !)

shutter-logo-icon

Licence : GPL v3
Créateur : Mario Kemper & Vadim Peretokin
Dernière version stable : 0.93.1
Langage : perl

URL du projet : http://shutter-project.org/

Introduction

Shutter

Shutter est une application pour systèmes Linux permettant de faire des copies d’écrans (screenshot) et bien plus ! Bien évidement les fonctionnalités de base permettent de faire une copie d’écran classique (écran en entier, une fenêtre ou bien une sélection manuelle) mais là où l’outil est intéressant, c’est dans ses fonctionnalités avancées telles :

  • capturer une info-bulle seulement,
  • capturer un menu déroulant seulement,
  • capturer, en une seule fois, une page web qui dépasse de votre écran,
  • téléverser (uploader) directement votre capture d’écran sur un serveur distant,
  • éditer la capture d’écran à des fins d’annotation, ce qui est idéal pour mettre en évidence des anomalies ou pour agrémenter un manuel utilisateur…

Cerise sur le gâteau, elle est disponible en français en plus de l’anglais !

La suite de ce billet vous en apprendra plus sur toutes les fonctionnalités de cette application, qui existe depuis de nombreuses années, qui est très stable et dont la dernière version bêta (0.94) date de août 2017 après une période de stagnation de près de trois années.

Installation

Cette application (shutter) est présente dans les dépôts officiels des principales distributions Linux. Sinon, vous trouverez les sources de la version 0.93 ici.

A noter que pour bénéficier de toutes les fonctionnalités, il faut s’assurer que les paquets ci-dessous soient bien installés :

  • gnome-web-photo (nécessaire pour la capture de sites web en un clic),
  • libgoo-canvas-perl (si l’édition d’image n’est pas accessible – si le bouton [Editer] est grisé par exemple),
  • nautilus-sendto (pour les utilisateurs de Nautilus).

Lancement de l’application

Lorsqu’on lance l’application (en mode graphique), on arrive sur la fenêtre principale qui présente, par défaut, les dernières captures réalisées et qui vous permet, bien sûr, d’accéder à toutes les fonctionnalités de l’outil, que ce soit au travers de menus déroulants ou de boutons directement accessibles.

A noter qu’il est possible d’utiliser l’application en ligne de commande, via le terminal, dans ce cas utilisez la commande ci-dessous pour connaître toutes les possibilités et vous constaterez qu’il y a de quoi faire !

shutter --help

Paramétrage

Tous les paramètres sont accessibles via le menu [Edition] puis [Préférences]. En fait Shutter vous propose un véritable outil de gestion de profils dans le sens où tous les paramètres peuvent être enregistrés sous un nom de profil et, le fait de disposer de plusieurs profils peut s’avérer très utile en fonction du travail que vous avez à faire, par exemple :

  • Vous créez un profil1 pour enregistrer des captures au format PNG, avec un préfixe spécifique pour les noms donnés à vos fichiers de captures et une limitation des couleurs à 256 et enfin un envoi vers un serveur FTP1.
  • Vous créez un profil2 pour enregistrer des captures au format JPG, avec un autre préfixe pour les noms donnés à vos fichiers de captures et un envoi vers un serveur FTP2.

Imaginez un peu ce que cela peut donner en cumulant les fonctionnalités disponibles en ligne de commandes et la puissance des profils, alors : à vos scripts !

Onglet [Principal]

C’est à cet endroit que l’on ajuste les paramètres concernant :

  • le format des images (des captures),
  • la manière dont on les enregistre,
  • la capture, ou pas, du curseur.

Onglet [Avancé]

Ici on ajuste les paramètres de la capture à proprement parlé.

Onglet [Actions]

Dans cet onglet on va faire joujou avec les actions que l’on peut enclencher directement après la capture.

Onglet [Affichage de l’image]

A cet endroit on définit la manière dont les aperçus des captures se présentent dans la fenêtre principale de l’application.

Onglet [Comportement]

On règle ici les comportement généraux de l’application Shutter.

Onglet [Émission]

On accède ici aux réglages de l’envoi des captures vers des serveurs externes (services d’hébergement d’images ou simples serveurs FTP).

Onglet [Greffons]

Et enfin, à cet endroit, se trouve la liste des greffons (plugins) disponibles et l’endroit où ils sont stockés sur votre machine.

Les greffons disponibles ici permettent essentiellement d’appliquer une transformation d’image et ce dès la capture. Parmi les greffons disponibles on peut trouver une transformation de l’image en couleur Sépia, voire en niveaux de gris, des ombres ou des bordures, à vous de les découvrir !

En Pratique

On peut résumer l’utilisation de Shutter en 3 actions de base :

  1. l’action de déclencher une capture,
  2. l’action d’éditer une capture (ou n’importe quelle image d’ailleurs) afin de bénéficier des fonctionnalités d’annotations bien pratiques de Shutter,
  3. l’action d’exporter vos captures ou vos images.

Il faut noter que certains utilisateurs n’utilisent Shutter que pour ses fonctionnalités d’annotation d’images (d’édition d’images) et pas toujours pour ses fonctionnalités de capture…

Faire une copie d’écran « simple »

Le lancement d’une capture se fait grâce aux boutons directement situés sous la ligne des menus de la fenêtre principale (voir illustration ci-dessous).

ShutterBoutonsAccesDirect

NB : Au bas et à droite de la fenêtre principale vous allez pouvoir accéder à deux paramètres de capture :

ShutterBasDroite

  • capture du curseur de la souris (Oui/Non),
  • délai, en secondes, entre le l’action de capturer et la capture réelle.

Le premier bouton (No 1), appelé [Sélection] vous permet tout simplement de sélectionner la zone à capturer sur votre écran, jusque-là ce n’est pas sorcier…

Le deuxième bouton appelé [Bureau] vous permet de capturer l’intégralité de votre bureau mais vous remarquerez la présence d’un menu déroulant, juste à droite de ce bouton, et qui vous permettra la capture d’un espace de travail donné, voire de tous les espaces de travail si vous le souhaitez !

Le troisième bouton appelé [Fenêtres] vous permet de sélectionner d’un clic la fenêtre à capturer et le menu déroulant juste à côté vous donne un accès rapide à la fenêtre (parmi toutes celles ouvertes…) à capturer.

Et pour le quatrième bouton, je vous laisse découvrir mais je trouve qu’il a peu d’intérêt…

Copies d’écran « avancées »

C’est dans ces fonctionnalités là que Shutter se démarque un peu des autres outils de captures.

Le cinquième bouton va vous permette de ne capturer que le menu déroulant affiché. C’est basique comme fonctionnalité mais cela vous évite tout simplement découper une copie d’écran plus grande!

Idem pour le sixième bouton qui permet de ne capturer que l’info-bulle qui vous intéresse mais là aussi, c’est hyper pratique !

Ensuite vient le septième bouton, mon préféré, qui permet de capturer une page web et ce même si elle dépasse la hauteur de votre écran et ça : c’est cool ! Shutter lance un « navigateur » virtuel d’une largeur de 1024 pixels (par défaut mais c’est réglable dans les paramètres) et capture l’intégralité de la page, quelque soit sa hauteur.

Éditer une copie d’écran ou une image

Il s’agit de la fonction Shutter Drawing Tool qui va vous permettre d’apposer des annotations, des numéros, du texte, des icônes sur votre copie d’écran (ou votre image) à des fins de description. Pour activer ce mode, il suffit tout simplement de cliquer sur le bouton [Éditer] (en haut et à droite de la fenêtre principale).

Votre image apparaît dans une nouvelle fenêtre avec une barre d’outils sur la gauche et une autre au bas de l’écran (voir illustrations ci-dessous).

ShutterEditionBoutons

Vous allez donc pouvoir ajouter à votre image :

  • du dessin à main levée (1),
  • du surlignage (2),
  • des traits (3),
  • des flèches (4)
  • des rectangles (5),
  • des ellipses (6),
  • du texte (7),
  • du masquage pour cacher une zone (8),
  • de la pixellisation (plus élégant…) pour masquer une zone (9),
  • un numéro (qui s’incrémente tout seul) pour numéroter une zone (10).

NB : La taille et la couleur des éléments à dessiner ou a ajouter se règlent au bas de l’écran. Notez la présence du bouton [Insérer une image] qui vous propose plusieurs bibliothèques d’images et d’icônes pour agrémenter encore plus vos copies d’écrans !

ShutterPoliceTailleCouleur

Ci-dessous un aperçu de ce que l’on peut faire…

ShutterExemple

Exporter une copie d’écran ou une image

Enfin, le bouton [Exporter] (en haut et à droite de la fenêtre principale) va vous permettre d’exporter votre image vers la destination de votre choix y compris vers des services d’hébergements externes.

Enjoy !

Auteur : LeCastillan

J'aime les choses simples, qui fonctionnent, qui se maintiennent facilement, qui se réparent et qui durent dans le temps... Un "has been" je suis ? Non, c'est juste le bonheur !

6 réflexions sur « Shutter (des screenshots à gogo !) »

  1. merci pour l’article, c’est juste un peu dommage que la capture d’écran soit un site d’annonces pour des bagnoles, lesquelles coutent très cher à la société (matériaux, construction, routes, hopitaux, pollution…), j’aurais préféré une page sur le changement climatique…

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s