Le langage #Python (introduction)

Bonjour

Au mois d’Octobre 2015, j’ai découvert le langage de programmation Python. Tout ce qui touche de près ou de loin à l’informatique ne me laisse pas indifférent. Je suis curieux d’apprendre et dans ce domaine, je n’avais pas d’autre choix que d’être un autodidacte car durant toute ma scolarité, je n’ai jamais touché à un ordinateur. Il faut dire que j’ai déjà quarante-trois ans et que je suis le rejeton d’une époque où Internet et les téléphones portables appartenaient à la science-fiction!

python

Cela dit, j’ai découvert et utilisé Internet très tôt. La première fois, c’était en 1996, il y a vingt ans. Quelques années plus tard, j’ai découvert Ubuntu et j’ai jeté Windows à la poubelle. Ubuntu m’a clairement aidé à mieux comprendre ce que j’appelle la conscience-machine. C’est de cette époque que date mon intérêt pour l’informatique.

Puis j’ai appris le langage HTML5/CSS3 sur le site du zéro. C’est relativement facile pour un débutant. Ensuite, j’ai embrayé sur le langage C, le langage de programmation de Dieu (selon les anciens) et j’ai fait une sortie de route… Le langage C était clairement au-dessus de mes capacités cognitives. J’ai battu en retraite mais je reviendrai à l’assaut.

J’ai alors jeté mon dévolu sur un langage de haut niveau (c’est à dire plus proche du langage humain, contrairement à ce que sa dénomination pourrait nous faire croire). Et voilà donc comment j’en suis arrivé à apprendre le langage Python.

Python est un langage de haut niveau et j’aimerais revenir plus précisément sur cette notion. Le seul langage qu’un ordinateur comprend, c’est le langage machine, une suite de 0 et de 1 rassemblés en paquet de huit. Par exemple, « Bonjour, je m’appelle Kaa’dem-2072 » se traduit par :

bbi

C’est absolument indigeste. C’est la raison pour laquelle les Terriens ont inventé des langages de programmation interfaciques. Ces langages nous permettent de communiquer avec les machines. Plus un langage est de bas niveau, plus il est difficile à apprendre. Vous l’aurez compris, le langage le plus bas est le langage machine.  Ce n’est pas la peine de creuser, il n’y a rien en-dessous.

Au-dessus de cet amas de 0 et de 1, on trouve l’assembleur qui est un langage de programmation de bas niveau, donc ardu. Pour vous faire une idée, voici comment on dit « Bonjour » dans une des versions du langage assembleur :

assembleur

Ça déchire les neurones, n’est-ce pas? Montons encore d’un étage et découvrons le langage C qui est un peu aux langages de programmation, ce que le latin est aux langues occidentales : noblesse, solennité, mystère etc… Vous noterez qu’il faut moins d’instructions qu’avec l’assembleur. Toutefois, avec le langage C, nous sommes encore dans l’antre des langages de bas niveau. « Bonjour le monde » se dit :

BONJOURC

Le langage C a influencé énormément de langages de programmation dont le Python. Ce dernier est un langage de haut niveau, beaucoup plus proche des langages terriens. Son apprentissage est facile. Voici comment on dit « Bonjour le monde » en Python :

b

Je vous invite à comparer le nombre d’instructions nécessaires dans chacun de ces langages pour dire bonjour, et d’en tirer vos conclusions.

Voilà pour aujourd’hui.

 

 

Auteur : Ordinosor

Bienvenue sur Miamondo, mon blog personnel. "Mia mondo", c'est de l'espéranto et ça signifie "Mon monde" en français. Je m'appelle Benoît alias Ordinosor, Français expatrié en Allemagne. Mes centres d'intérêt sont les distributions GNU/Linux, le langage de programmation Python, la science-fiction et l'espéranto.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s